Les rivières genevoises

En Suisse, ce sont 64% des plantes aquatiques et 63% des espèces de poissons qui sont menacées. 15% de ces dernières ont même disparu, tandis que 95% des amphibiens sont considérés comme fortement menacés.

Les cours d'eau suisses ont été largement canalisés et utilisés pour accueillir des installations hydrauliques. Or, diverses études montrent que des cours d'eau naturels ou proches de l'état naturel constituent une base vitale indispensable pour les espèces aquatiques et qu'ils offrent une protection naturelle contre les crues.

Le WWF Genève oeuvre pour garantir la dynamique naturelle des écosystèmes d'eau douce par la protection et la revitalisation des petits et grands cours d'eau. Il est à l'origine de tous les plans de protection des rivières du canton.
  • Le Rhône
    En 1986, une initiative à recueilli xxxx signatures pour demander un plan de protection des rives du Rhône. Celui-ci a été établi en 1989.
  • L'Arve
    En 1991, le WWF a remis un rapport au Conseil d'Etat pour la protection des rives de l'Arve. La loi pour la protection des rives de l'Arve a été adopté en octobre 1993.
  • L'Aïre
    En 2000, le WWF a fait partie du jury sur les mandats d'étude parallèle pour la revitalisation de l'Aire qui a remporté en mai 2012 le prix Schulthess.
    Article de presse, Le Temps, 26.05.2012
  • L'Allondon
    En 1989, le WWF a publié l'étude "Allondon, Moulin Vert, Verbois - situation, évolution, protection et gestion" réalisé par Jean-Paul Theurillat et Philippe Roch.

    Sur la base de cette étude, le site a été déclaré d'importance nationale. Il fait partie de l'inventaire fédéral des zones alluviales.
  • La Drize
    En 1995, le canton de Genève a commandé une étude: "Revalorisation des bassins versants de l'Aire et de la Drize" (Ecotec). Et en 1999 une étude sur la qualité de l'eau de la Drize et de ses affluents.
  • La Versoix
    En 2003, à la demande du WWF le Grand Conseil a adopté le plan de protection et de renaturation de la Versoix.
  • La Seymaz
    En 1988, le WWF a proposé au Conseil d'Etat un plan de réhabilitation et de protection des marais de la Seymaz.

    La renaturation de la Seymaz se poursuit. Environ 2,5 kilomètres de décanalisation depuis Roëlbeau jusqu'au Pont de la Motte et la réhabilitation d'une partie des anciens marais de Sionnet ont été réalisés.
    Le plan d'eau qui se formera sera retenu par un seuil créé à la hauteur du pré de l'Oie. Une passe à poissons a été prévue. 
.hausformat | Webdesign, TYPO3, 3D Animation, Video, Game, Print